Propos de l’Ambassadeur Hood à l’occasion du Lancement du projet « Sharing Underutilized Resources with Fishers and Farmers » (SURF),

Propos de l’Ambassadeur Joey Hood à l’occasion du Lancement du projet

« Sharing Underutilized Resources with Fishers and Farmers » (SURF),

financé par les États-Unis à hauteur de 7 millions de dollars, pour aider les secteurs de l’agriculture et de la pêche en Tunisie à s’adapter au changement climatique

 

Tunis, le 31 janvier 2024,

 

Bonjour à toutes et à tous.
Je tiens à remercier M. Abderraouf Ajimi, le chef de cabinet du ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, pour son hospitalité et pour son partenariat dans le cadre de cet ambitieux projet. Je suis particulièrement heureux de participer à cet événement de lancement, qui célèbre nos efforts communs pour lutter contre le changement climatique et renforcer les secteurs de l’agriculture et de la pêche en Tunisie.
Nous inaugurons aujourd’hui le projet « Sharing Underutilized Resources with Fishers and Farmers » (Partager les ressources sous-utilisées avec les pêcheurs et les agriculteurs), ou SURF. SURF soutiendra plus de 9 000 agriculteurs et pêcheurs, ainsi que des start-ups et des coopératives dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche, afin d’améliorer le rendement des produits et de s’adapter au changement climatique.
Le changement climatique menace les vies et les moyens de subsistance des familles et des communautés de par le monde. Le fardeau économique de la crise climatique pèse souvent sur ceux qui sont les moins à même de l’assumer. Depuis l’Antiquité, la Tunisie fait figure de pionnière dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche. Elle était connue comme le grenier de l’Empire romain.
Je suis certain que vous vous souvenez tous de l’érudit carthaginois Magon, dont le traité influent sur l’agriculture a été l’une des sources les plus importantes en la matière pendant des siècles. Les idées révolutionnaires de Magon ont transformé les pratiques agricoles autour de la Méditerranée, laissant un héritage durable qui continue à façonner notre compréhension de la culture et de la durabilité.
Aujourd’hui, le secteur agricole tunisien emploie des centaines de milliers de Tunisiens et stimule le développement économique dans les zones rurales du pays.
SURF améliorera les activités des petits agriculteurs et pêcheurs qui sont indispensables à ce secteur. SURF les aidera à adopter et à maîtriser de nouvelles pratiques qui anticipent les effets du changement climatique.
Dans le cadre de SURF, le Virginia Agricultural and Mechanical College and Polytechnic Institute, plus connu sous le nom de Virginia Tech, une université américaine de pointe, partagera les meilleures pratiques en matière de recherche et de développement afin de renforcer les capacités de la Tunisie dans les domaines de l’agriculture régénératrice, de la pêche durable et de la conservation des forêts.
On ne peut parler de changement climatique sans aborder la question de la fréquence croissante des catastrophes naturelles telles que les incendies de forêt. Par l’intermédiaire de SURF, nous travaillerons en partenariat avec le ministère pour mettre en place un système de gestion des catastrophes naturelles afin d’améliorer la préparation aux catastrophes et de faciliter une réponse efficace.
Alors que nous sommes tous face au défi du changement climatique mondial, l’équipe de l’ambassade des États-Unis ainsi que nos partenaires et institutions se réjouissent de poursuivre leur collaboration avec le peuple et le gouvernement tunisiens pour soutenir les agriculteurs, promouvoir la sécurité alimentaire, créer des emplois, construire des communautés résilientes et protéger notre belle planète, ensemble.
Merci de votre attention.