Déclaration Officielle – Memorial Day 2020

Participer à la commémoration de l’une des fêtes les plus solennelles de l’Amérique – le Memorial Day – est un véritable honneur. Chaque année, les États-Unis prennent du recul en ce jour pour se souvenir de tous nos militaires qui ont fait le sacrifice de leur vie pour défendre notre liberté. Cette année, le Memorial Day revêt une plus grande importance car il coïncide avec le 75e anniversaire du jour de la Victoire en Europe (VE), qui a marqué la fin de la Seconde Guerre mondiale. Se tenir ici, dans le cimetière nord-américain, témoigne de manière poignante des sacrifices inestimables consentis pour défendre non seulement la liberté des Américains, mais aussi celle de nos alliés.

Le président John F. Kennedy a su traduire au mieux le sentiment américain envers la défense de la liberté dans son discours inaugural de 1961 : « Que chaque nation sache, qu’elle nous veuille du bien ou du mal, que nous paierons n’importe quel coût, supporterons n’importe quel fardeau, affronterons n’importe quelle adversité, soutiendrons n’importe quel ami, et nous opposerons à n’importe quel ennemi pour assurer la survie et le succès de la liberté. »[1]

Ce cimetière est le lieu de repos final de milliers d’Américains peu remarquables qui ont fait preuve d’un courage et d’une force d’âme abondamment remarquables face à des défis qui semblaient insurmontables. Nous leur rendons hommage aujourd’hui. Ils ont combattu dans toutes les zones d’opérations d’Afrique et du Moyen-Orient pendant la Seconde Guerre mondiale, mais surtout en Afrique du Nord, et beaucoup d’entre eux ont trouvé la mort ici, en Tunisie.  Ce site historique au sein des ruines de l’ancienne Carthage est important pour de nombreuses raisons, la bataille pour la Tunisie n’en est pas la moindre.  Cette bataille a été le point tournant de la campagne d’Afrique du Nord et, in fine, de toute la guerre, ouvrant la voie à la libération de l’Europe par les Alliés.

Le président Habib Bourguiba a exprimé très justement nos sentiments de gratitude et de respect dans sa lettre lors de l’inauguration du cimetière nord-américain : « Veuillez accepter… l’expression de ma profonde sympathie pour les proches de ceux qui ont tant sacrifié pour la cause de la liberté et pour la prévalence de la fraternité universelle entre les peuples et les relations qui les unissent. Que Dieu Tout-Puissant aide tous les hommes de bonne volonté à persévérer dans leur effort pour cette noble cause. »[2]

Les États-Unis et la Tunisie ont tous deux payé un lourd tribut à nos libertés. Nos pays sont des partenaires solides et ensemble nous devons rester fidèles à nos idéaux, à notre démocratie et à notre amitié qui protège les deux.  Nulle part ailleurs, notre partenariat n’est plus symbolique qu’ici, au cimetière nord-américain. Dans cette oasis de paix et de tranquillité, nous nous trouvons sur le sol tunisien qui accueille et retient éternellement tant d’Américains qui ont fait le sacrifice ultime au nom de la paix et de la liberté. Protégeons avec rigueur ce partenariat !

Malgré une pandémie mondiale actuelle qui ferme ce cimetière au public, nous maintenons notre engagement à honorer chacune des personnes qui y sont enterrées avec cette petite commémoration solennelle.  À ceux qui nous ont précédés, à ceux qui se sont sacrifiés pour une noble cause, à ceux qui ont donné leur vie pour la paix – Nous nous souvenons de vous.

____________________________________

[1] https://www.ourdocuments.gov/doc.php?flash=false&doc=91&page=transcript
[2] Lettre originale exposée au Centre des visiteurs du cimetière nord-américain.